Mihitaryan Samuel Moorat Koleji ndeki Emlak Skandalı - Gündem
22 Ağustos 2019 - Հակական տոմար - Տարի : 4512 / Ամիս : Նավասարդ / Օր : Կորդուիք / Ժամ : Խաւարակ

Gündem :

25 Temmuz 2019  

Mihitaryan Samuel Moorat Koleji ndeki Emlak Skandalı

Mihitaryan Samuel Moorat Koleji ndeki Emlak Skandalı ​Scandale immobilier au Collège Samuel Moorat
Le monde de la religion est celui du secret. Depuis quelques mois, tout le monde en parle. Le bruit court, se développe et va en s’amplifiant. Le site historique du Collège Samuel Moorat, institution d’utilité publique depuis 1834 par décret du roi Louis-Philippe, lieu emblématique de l’Histoire de la Diaspora, qui a abrité et éduqué des générations de jeunes Arméniens, serait, dit-on, bientôt bazardé à une compagnie immobilière, genre Bouygues ou Nexity, qui y construirait des logements HLM, style barres de la Courneuve.

Selon un projet soutenu en 2012 par Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, et ancien élève du « Mekhit », le Collège, son château et son site, classé à l’inventaire des monuments historiques, placé en bord de Seine sur un des lieux les plus prestigieux de l’Île de France, face à l’Île Seguin, avait vocation à devenir un Mémorial du Génocide de 1915, c’est à dire centre de recherche sur notre passé, un lieu de réflexion sur notre avenir et un espace de développement de notre langue et de notre culture.

Mais en 2016, la Curie romaine a nommé un administrateur à la tête de la Congréation des Mekhitaristes, l’archevêque d’Istanbul, Monseigneur Zekiyan, avec le titre de « Délégué Pontifical », en clair représentant direct du Pape. Le projet d’un lieu de mémoire pour le Génocide de 1915 est rapidement enterré. Ça se comprend : un projet de Mémorial du Génocide, en plein milieu de ce qu’on appelle « Le Triangle d’Or » du Grand Paris, ne pourrait qu’irriter les autorités turques. Des barres de béton HLM à la place d’un centre de recherche sur la politique turque en 1915, pour Ankara, c’est plus rassurant.

Un an après sa nomination donc, en 2017, l’envoyé du Vatican entame donc des négociations avec les grandes compagnies immobilières pour transformer ce lieu de culture et de mémoire en un vulgaire espace de béton destiné à rapporter des fortunes à l’investisseur et quelques centimes à l’Ordre des Mekhitaristes. Quelques centimes, certes, mais pas pour tout le monde.

L’intermédiaire mandaté par Monseigneur Zekiyan pour trouver un investisseur, un agent immobilier fort connu de la communauté arménienne de Nice pour ses démêlées avec le Saint Siège apostolique d’Etchmiadzine, retirerait, dit-on, de sa médiation entre l’envoyé de Rome et les sociétés de construction une commission avoisinant 1,5 millions d’euros. Avec ses deux autres associés, un architecte et un autre homme agent immobilier niçois, le total des commissions s’élèverait à plus de 2 millions d’euros. Les compagnies de construction proposant à Mgr Zekyan un loyer d’environ 200 000 € par an pour construire leurs HLM, les commissions versées aux intermédiaires représenteraient ainsi 10 ans de loyer. Bonne affaire.

Le site du Collège Samuel Moorat se situe dans un périmètre du Grand Paris appelé « le Triangle d’Or », le prochain pôle culturel de l’Île de France, qui comprendra le Parc et le Château de Saint-Cloud, le Musée de la Céramique et l’Île Seguin, avec le magnifique ensemble de la « Seine Musicale », construit face au « Mekhit » par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, sous la présidence de Patrick Devedjian. Le château et le parc du Collège Samuel Moorat se situe en plein cœur de ce Triangle d’Or. Autant dire que les 12 000 m² du site valent une fortune et ne cesseront de prendre de la valeur. Or le projet présenté par Bouygues et Nexity, les deux finalistes, avec l’assentiment des deux intermédiaires aux généreux honoraires, consistent à construire entre 120 et 150 logements HLM avec parkings à voitures. Autant dire qu’avec une barre de béton sur son terrain, 500 habitants et leurs 300 voitures, circulant sur le site avec les dégradations que l’on sait, le Château situé au milieu ne vaudra pas tripette. Il sera alors temps pour le constructeur, grâce aux intermédiaires susdits, d’acquérir l’ensemble du terrain pour une poignée de centimes. Il fallait y penser.

L’opération est d’autant plus louche que, pour rendre les négociations possibles, il apparait que le Conseil d’Administration présidé par le délégué du Pape ait été constitué dans des conditions pour le moins discutables. Certain conseiller juridique du Monseigneur aurait parait-il, récemment émis les plus fortes réserves quant à la légalité de la manœuvre. Certains membres décisionnaires auraient été recrutés on ne sait comment, tandis que d’anciens membres dûment enregistrés dans les documents officiels n’auraient même été conviés aux délibérations. Par exemple, le vice-président délégué officiel, en charge de la présidence, a été systématiquement mis à l’écart de toutes les décisions. D’après lui, on a affaire là à un coup de force de la part du délégué du Vatican. Mais ça, c’est le tribunal qui en décidera, disent ses avocats. Bien qu’averti de ses irrégularités, Monseigneur Zekyian n’en démord pas, il poursuivra son projet de logements HLM sur le site du Père Mekhitar, avec la bénédiction de la Curie romaine.

L’affaire devrait se conclure dans les jours prochains, en catimini. A suivre de près.

Le père Mekhitar, qui avait fui à Venise pour échapper aux persécutions des Turcs, s’était donné pour mission de constituer un patrimoine immobilier pour propager la culture et la langue arméniennes. Aujourd’hui ses successeurs se donnent pour mission de le solder à l’encan, pour le plus grand bonheur d’Ankara.

Quelque part dans l’Île Saint-Lazare, le père fondateur Mekhitar doit se retourner dans sa vieille tombe. Mais au train où l’affaire est partie, Bouygues ou Nexity, en guise de remerciement et à la demande de Monseigneur Zekiyan et de ses intermédiaires niçois, pourraient peut-être lui en construire une en béton. Histoire de l’enterrer, lui et sa mémoire, pour toujours.

Fanny Agopian



Bu haber ar.....m kaynağından gelmektedir.
www.bolsohays.com un görüşünü yansıtmaz.

Anket Tüm Anketler

+